sábado, setembro 06, 2008

Dans mon pays

Dans mon pays
on ne prête pas,
on partage
Un plat rendu
n'est jamais vide;
du pain
quelques fèvres
ou une pincée de sel.

Tahar Ben Jelloun in Le discours du chameau

Sem comentários: